- Actualités

Profitez de la Loi Macron pour financer vos investissements

La mesure de déduction fiscale exceptionnelle publiée dans le cadre de la loi Macron est effective jusqu’au 14 avril 2017. Il s’agit d’une mesure de soutien à l’investissement productif des entreprises pour accélérer la modernisation de leur outil de production et leur permettre ainsi de gagner en compétitivité.

Comment ça marche ?

Lorsqu’une entreprise investit dans un matériel, elle a la possibilité de l’amortir fiscalement, c’est-à-dire d’étaler 100% de son coût sur sa durée d’utilisation.

Grâce à la Loi Macron, l’entreprise a, en plus, la possibilité de déduire de son résultat 40% de la valeur du matériel financé réalisant ainsi une économie d’impôt. L’avantage est définitivement acquis à l’entreprise, contrairement aux amortissements classiques qui n’ont qu’un effet de trésorerie.

A quelle période ?

L’investissement est éligible s’il intervient jusqu’au 14 avril 2017, dernier délai. La date prise en compte correspond :

  • A la date de la commande pour les biens acquis
  • A la date d’achèvement, pour les biens construits par l’entreprise elle-même
  • A la date de conclusion du contrat, pour les biens faisant l’objet de contrats de crédit-bail ou de location avec option d’achat.

Quelles entreprises sont concernées ?

Toutes les entreprises sans distinction de secteur ou de taille sont concernées, à la seule condition qu’elles soient soumises à l’impôt sur les sociétés ou au régime réel d’imposition de l’impôt sur le revenu : de la PME à la grande entreprise industrielle, des artisans aux agriculteurs.

Quels investissements sont éligibles ?

Parmi les équipements éligibles, on trouve :

  • Matériels agricoles et forestiers
  • Matériels du bâtiment et travaux publics
  • Matériels de manutention
  • Matériels du secteur industriel : machines-outils…
  • Logiciels : lorsqu’ils contribuent aux opérations industrielles de fabrication et de transformation ;
  • Les appareils informatiques prévus pour une utilisation au sein d’une baie informatique
  • Les véhicules roulant au GNV (pour lesquels la Loi Macron est prolongée jusqu’au 31 décembre 2017).